Réputation: sur Internet, tout le monde ment!

 

 

 

 

Google est la principale source d’informations…sur VOUS! En tant que marque et en tant qu’individu, est-il possible de “gérer” sa e-réputation? Pourquoi et comment gérer MA réputation sur le Net?

Après avoir défloré quelque peu le “naturisme numérique“ dont certain.e(s)  font preuve sur le Net, nous vous proposons d’aller plus loin dans l’exploration de votre Notoriété. Au programme: un bouquin en anglais, quelques résultats d’études plus  une méthode innovante et… belge.

“Tout le monde ment” (*). Les milliards de recherches formulées en ligne en disent long sur les craintes secrètes et questions taboues des internautes. Seth Stephens-Davidowitz, un ex-data scientist de Google a analysé et synthétisé ces données.

C’est devenu une évidence en 2017. Si nous pouvons biaiser la réalité vis-à-vis de nos proches, nous ne pouvons pas mentir sur Internet. Quoi ? Ça fait froid dans le dos ? Il y a de quoi.

Le livre de Seth Stephens-Davidowitz défend l’idée que tout le monde ment et que le seul endroit où l’on ne ment pas, c’est… sur Internet. De là à penser  que Google est devenu un véritable détecteur de mensonges, il n’y a qu’un pas vite franchi !

Que ce soit à propos de sexe, de type de lecture ou d’intentions prévisibles de vote, ce livre -truffé de passages drôles- montre que les Américains mentent tout le temps. En questionnant 3 milliards de fois chaque jour  “notre ami Google”  (**), ils n’imaginent pas à quel point ils se dévoilent.

Google ‘soigne’ votre réputation

Googliser: trois ans après son entrée dans le dictionnaire, ce vocable est plus que jamais au cœur des préoccupations de bon nombre dirigeants d’entreprise. Parce qu’en effet, le référencement d’une marque sur le web joue un rôle déterminant dans l’acte d’achat du consommateur.

Ainsi, une étude réalisée par l’IFOP en 2015 pour l’entreprise lyonnaise Reputation VIP révélait que 96% des internautes sont influencés par l’e-réputation de la marque avant d’acheter un produit.

 Cette influence se traduit par un renoncement pur et simple à l’achat pour 30% des internautes en cas d’avis négatifs trouvés sur la toile. Et par un report d’achat pour 66% d’entre eux…

e-réputation = réputation

 

Parce que  la digitalisation des entreprises prend une telle ampleur,  la e-réputation se confond de plus en plus avec sa réputation globale. 
Il est hélas impossible pour une entreprise de maîtriser l’intégralité des informations qui circulent à son propos sur le web.
Mais cela ne veut pas dire pour autant qu’elle doit adopter une attitude passive, voire résignée, face à sa e-réputation. Bien au contraire !
Avoir une vision précise de sa e-réputation est une étape incontournable pour déceler ses forces et faiblesses … L’entreprise peut ainsi adapter son offre en fonction des feedbacks de ses clients.

Pourquoi tester sa e-réputation est indispensable pour une entreprise

‘Pas le temps pour m’occuper de ça.’ ‘C’est cher.’ ‘ Je ne cours aucun risque parce que  je ne suis pas présent sur les réseaux sociaux…’ Graves erreurs de jugement! Si vous laissez à d’autres le soin de bâtir votre réputation, tout peut arriver, même le pire!

Bien sûr, certaines agences spécialisées vont gérer la crise. Elles vont tenter de nettoyer  les traces négatives de votre marque laissées sur la Toile. Leur stratégie? Elles mettent en avant des liens positifs et visibles parlant de vous sur les moteurs de recherche.

Mais il est encore plus efficace de consacrer quelques minutes quotidiennes à la gestion de votre “naturisme numérique”. Et cela, que, ce soit à propos de votre marque ou de vous-même.

Vous manquez de temps ou d’expertise? Déléguez cette activité à des professionnels du Management de la réputation.

Optimiser votre réputation: le cœur de métier d’Edge Communication

Depuis 1990, les plans de communication efficace de l’agence Edge Communication satisfont de nombreux clients (entreprises, TPE, PME et institutions).

2 solutions concrètes pour optimiser votre e-réputation (au choix):

A la recherche d’une formule mensuelle tout compris pour la gestion de votre réputation?

Optez pour un “PackEdge e-réputation” mensuel (quelques centaines d’euros tout compris). Le PackEdge e-réputation rend votre marque plus visible, plus crédible et active le bouche-à-oreille, pour donner confiance à vos prospects et clients. Et cela en vous permettant de rester concentré.e sur VOTRE métier.

A la recherche d’une solution personnalisée pour gérer votre réputation?

Contactez-nous pour réaliser un diagnostic ou un audit complet de votre e-réputation. Nous vous pour proposerons un plan d’action stratégique adapté à vos besoins spécifiques.

“Bien faire savoir ce que vous faites BIEN”

Que ce soit via une solution personnalisée (sur-mesure) ou via un “PackEdge e-réputation” mensuel — plus économique -, vous pourrez rester concentré.e sur VOTRE métier. La méthode Edge Communication rend votre marque plus belle, plus visible, plus crédible, plus engageante. Attention: votre chiffre d’affaires peut s’en voir augmenté.

Retrouvez Edge Communication sur Twitter @sergeDedge 

Serge DIELENS  * SOCIAL*DIGITAL*PHYSICAL #TrendWatcher #Father #BrandContent #SocietalMarketingCommunication #PersonalBranding #Reputat° #PhysicalEducat° http://t.co/ZkGJNtxRPC

REPUTATION & INFLUENCE management ★ Personal BRANDING ★PHYGITAL (Physical+Digital) Inbound marketing @EDGE Communication

(*) Seth Stephens-Davidowitz is a Harvard-trained economist, a visiting lecturer at Wharton, a former Google data scientist and a writer for The New York Times on big data. In his new book “Everybody Lies: Big Data, New Data, and What the Internet Can Tell Us About Who We Really Are” (Harper Collins, May 2017), Seth Stephens-Davidowitz uses big data to dive into topics such as economics, ethics and sports. He offers insights that can help us understand ourselves better, revealing biases deeply embedded within us, information that can change our culture, and the questions we are afraid to ask that might be essential to our health — both mental and physical. In this book he explores the online data we leave behind every day, and what it reveals about our hidden feelings, desires, and fears; he explores topics ranging from Google searches about divorce peaking after Christmas, to whether Americans are more preoccupied with the intellectual potential of their sons or daughters. Si vous n’avez pas le temps de lire son bouquin => vidéo (35 min d’interview): (**) Avec plus de trois milliards de requêtes formulées chaque jour dans sa barre de recherche, Google est une véritable mine d’or pour les annonceurs. Mais aussi pour les chercheurs en sciences. Seth sat down to talk with Googler Megan Green about his new book, EVERYBODY LIES: Big Data, New Data, and What the Internet Reveals About Who We Really Are. premier article de la série *** Naturisme numérique & Big Data *** date d’il y a plus d’un an


Originally published at https://www.linkedin.com on July 18, 2017 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *