Faut-il quitter Facebook? Maintenant ou en 2022.

le

2022. Quiconque imaginant le paysage numérique dans quelques années, avec un réseau Facebook conservant sa position dominante, en déduira qu’il est acceptable de jouer avec les données des clients au nom de la croissance. Tout autant que d’optimiser votre produit pour créer une dépendance et de vendre des informations à propos de vos utilisateurs. Ainsi, dans quelques années, ils pourraient être victimes des énormes conséquences auxquelles Facebook aura été confronté pour se comporter de cette manière. Ils pourraient voir les gens choisir d’accorder leur attention aux produits en lesquels ils ont confiance et …quitter Facebook en masse.

Pouvoir. “Pourquoi il est important de quitter Facebook: cela envoie le message que les entreprises ne peuvent pas et ne devraient pas essayer d’avoir autant de pouvoir sur nos vies. Que si d’autres entreprises essaient à l’avenir, elles seront punies pour cela.”

Réputation. “Si quelqu’un de notre cercle social nous trompe ou nous ment, nous le disons à nos amis. Nous utilisons le commérage pour diffuser des informations sur les personnes qui ne sont pas dignes de confiance, en partie pour éviter les conséquences. Si les entreprises ne subissent pas les mêmes conséquences pour ne pas être dignes de confiance, elles n’ont aucune motivation pour réfléchir avant de faire quelque chose qui pourrait briser la confiance de leurs utilisateurs.”

Si Facebook pense pouvoir continuer à se concentrer sur la toxicomanie, les revenus publicitaires et la collecte de données sans aucune conséquence, il continuera à le faire.

Imaginez-vous remonter 10 ans en arrière et vous dire que si vous vous inscrivez sur Facebook, ils vont collecter une quantité inquiétante d’informations sur vous, manipuler vos émotions, stocker vos conversations et essayer de contrôler votre façon de communiquer avec les gens en ligne.

Voulez-vous vous inscrire sur Facebook? Pour plus de confort, moins de vie privée et moins d’interactions humaines?

Voulez-vous laisser votre enfant s’inscrire? Comment allez-vous faire pour éviter qu’il vous attaque en justice à l’âge de la majorité?

Voulez-vous vous “suicider” sur FB, c’est-à-dire disparaître (sans laisser de traces?)?

Bien sûr que ceci fera l’objet d’une de vos prochaines réflexions 🙂

…………………

Cet (extrait d’)article (*) est paru dans Medium et avait, début mars 2019,  obtenu 101.000 “applaudissements”. C’est dire si pas mal de monde (et sans doute parmi les plus érudits puisque lecteurs de Medium) se pose la question qui tue: “Faut-il quitter Facebook?”.

(*) WRITTEN BY Nat Eliason, Founder of Growth Machine, writer on all things interesting at www.nateliason.com, and co-host of the“Made You Think” podcast.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *